La prévention des risques liés aux fortes chaleurs | Site officiel du CDG 34 – Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l’Hérault

Actualités

Imprimer
17 juillet 2018
Hygiène et sécurité

La prévention des risques liés aux fortes chaleurs

Illustration de l'INRS sur le travail à la chaleur

De nombreux métiers obligent les agents à travailler en extérieur (bâtiment, travaux publics, espaces verts…) et peuvent les exposer à la chaleur, notamment en été lors des épisodes caniculaires. Ces ambiances thermiques peuvent avoir de graves effets sur la santé et augmenter les risques d’accidents du travail.

 

Il n’existe pas de définition réglementaire du travail à la chaleur. Toutefois, au-delà de 30°C pour une activité sédentaire, et 28°C pour un travail nécessitant une activité physique, la chaleur peut constituer un risque pour les agents.

 

Fatigue, sueurs abondantes, nausées, maux de tête, vertiges, crampes… Ces symptômes courants liés à la chaleur peuvent être précurseurs de troubles plus importants, voire mortels: déshydratation, coup de chaleur. Les effets de la chaleur sur la santé sont plus élevés lorsque se surajoutent des facteurs aggravants comme la difficulté de la tâche.

 

La chaleur augmente par ailleurs les risques d’accidents car elle induit une baisse de la vigilance et une augmentation des temps de réaction. La transpiration peut aussi rendre les mains glissantes ou venir gêner la vue. La prévention la plus efficace consiste à éviter ou au moins à limiter l’exposition à la chaleur.

 

En période de canicule, des mesures préventives simples et efficaces permettent de remédier aux effets de la chaleur :

  • renouveler l’air des locaux de travail en évitant les élévations exagérées de températures ;
  • travail durant les heures les moins chaudes ;
  • mise à disposition d’eau fraîche à proximité des postes de travail ; aménagement de zones d’ombre…).

Ces mesures doivent être accompagnées d’actions d’information et de formation des salariés.

 

Il est à noter qu’une attention particulière est à porter sur les jeunes travailleurs de moins de 18 ans car il est interdit de les affecter à des travaux les exposant à une température extrême susceptible de nuire à leur santé (article D. 4153-36 du Code du travail).

 

Dans les situations de travail à la chaleur, une évaluation des risques et la mise en place de mesures de prévention appropriées permet de limiter les situations de danger.

 

C’est en ce sens qu’a été publié le décret n° 2008-1382 du 19 décembre 2008 relatif à la protection des travailleurs exposés à des conditions climatiques particulières. Désormais, tout employeur doit :

  • intégrer au « document unique » les risques liés aux ambiances thermiques ;
  • et, dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, mettre à la disposition des travailleurs un local de repos adapté aux conditions climatiques ou aménager le chantier de manière à permettre l’organisation de pauses dans des conditions de sécurité équivalentes.

L’instruction interministérielle du 22 mai 2018 reconduit les dispositions du plan national canicule 2017 mais étend la période de veille saisonnière du 1er juin au 15 septembre.

 

Pour en savoir plus :

 

Lettre d'information

S'inscrire

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes les dernières infos directement dans votre boîte email.

A propos de CDG 34

Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l’Hérault (CDG 34) est un établissement public local au service des communes et des établissements publics du département de l’Hérault. Il propose des missions dans les domaines des carrières, de la prévention ou bien encore de l’emploi territorial. Il organise également les concours et examens professionnels pour les catégories A, B et C.