Apprentissage

Imprimer

L'apprentissage, une ressource pour l'emploi territorial

 

 

L’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans ou aux personnes en situation de handicap sans limite d’âge. Il s'agit d'un dispositif de formation initiale en alternance dans le cadre d'un contrat de travail : tout en travaillant dans une collectivité territoriale ou dans un établissement public, l’apprenti(e) suit également des cours dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) ou une section d’apprentissage (Université, Ecole d’Ingénieurs, Lycée...). Souvent assimilé aux métiers techniques et manuels, l'apprentissage se décline donc également sur des métiers administratifs, sociaux, d'animation, etc. et ce à des niveaux de qualification allant du CAP à Bac+5.

 

L’apprenti(e) exerce alternativement dans la collectivité sous la conduite d’un maître d’apprentissage et dans le centre de formation avec des formateurs. Le savoir professionnel acquis dans la collectivité d’accueil est complété par des cours de formation générale et technologique en vue de l’obtention d’un diplôme ou d'un titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

 

Cette formation peut être aménagée pour être adaptée aux personnes en situation de handicap. On parle alors d'apprentissage aménagé. En fonction de son handicap, l'apprenti(e) peut suivre des cours dans un centre de Formation d'Apprentis Spécialisé (CFAS).

 

Pour conclure un contrat d’apprentissage, plusieurs éléments doivent être réunis :

  • une offre d’apprentissage ;
  • la disponibilité d’un maître d’apprentissage qui sera prêt à suivre l’évolution de l’apprenti ;
  • l’existence d’une formation correspondante en centre ou de formation par l’apprentissage – CFA - ou autre établissement de formation (enseignement supérieur, lycée d’enseignement professionnel…) ;
  • la candidature d’un apprenti.  

Dans le Code du travail, l’apprenti(e) sera considéré(e) comme un(e) salarié(e) à part entière, ce qui induit le principe d’égalité de traitement. L’apprenti(e) bénéficie des mêmes conditions de travail et de protection sociale que les autres agents de la collectivité ou de l'établissement.

 

En tant qu'acteur de l'emploi territorial sur le département de l'Hérault, le CDG 34 développe ainsi des partenariats avec les structures de formation diversifiées afin de développer l'apprentissage au sein des collectivités territoriales et de leurs établissements publics et ainsi répondre aux besoins des employeurs territoriaux.

 

En effet, l’apprentissage a vocation à s’intégrer dans les dispositifs de gestion des emplois et des compétences. Alors que des difficultés de recrutement apparaissent dans certains domaines professionnels, l’apprentissage peut constituer une réponse à ces besoins de compétences spécifiques. 

 

Enfin, des financements et des aides ou des exonérations peuvent être apportées tant à l'apprenti qu'à sa structure d'accueil grâce à des dispositfs financiers mis en place par la Région, l'Etat, etc., ce qui permet de réduire la charge liée aux frais d'apprentissage. 

 

Le CDG 34 a noué plusieurs partenariats avec des acteurs locaux de l'apprentissage afin de développer ce mode d'emploi auprès des employeurs territoriaux, dont vous trouverez le détail ci-dessous.

 

contenu replié
Le CFA des métiers territoriaux, une structure au plus près des territoires

Le CFA des métiers territoriaux du CNFPT, une structure au plus près des territoires

 

Le CDG 34 a noué un partenariat avec le Centre de Formation des Apprentis (CFA) des métiers territoriaux, structure unique en province relevant du Centre National de Formation de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT). 

 

Ce CFA des métiers territoriaux « hors les murs » a été créé en 2011 par l’action conjuguée du Conseil régional et du CNFPT.

 

Au démarrage, il y a eu 3 diplômes. Actuellement, l’offre du CFA propose 23 diplômes.

 

A l’instar des autres CFA régionaux, la structure organise la formation des apprentis sur des thématiques et des métiers spécifiques. 

 

Au niveau de la fonction publique territoriale, le CFA propose plusieurs formations en lien direct avec les préoccupations en matière de personnel public local :

 

  • tourisme ;
  • espaces verts / gestion des eaux ;
  • mécanique ;
  • restauration ;
  • bâtiment ;
  • services aux personnes ;
  • petite enfance ;
  • gestion administrative.

En partenariat avec le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, le CFA propose également une offre de formation destinée à tous les apprentis salariés des collectivités territoriales du Languedoc-Roussillon. Cette formation vise à faciliter l’intégration des apprentis dans leur environnement professionnel pour une meilleure compréhension de la réalité et des impératifs de fonctionnement d’une collectivité territoriale.

 

Enfin, le CFA accompagne également les maîtres d'apprentissage. Par exemple, dans le but d’optimiser la qualité de la formation par alternance, le CNFPT propose des stages visant à acquérir des bases solides en pédagogie, des clés nécessaires pour former au mieux les apprentis.


À travers des rencontres régulières entre professionnels, ces derniers peuvent échanger sur leurs pratiques, leur savoir-faire et savoir-être. Un objectif majeur pour ce réseau : améliorer sans cesse la qualité de la formation par apprentissage.

 

Pour plus d'information sur le dispositif et les formations proposées : 

 

 
contenu replié
L'IPAG de Montpellier et les apprentis territoriaux

L'IPAG de Montpellier et les apprentis territoriaux

 

L'Institut de Préparation à l'Administration Générale (IPAG) de Montpellier est un établissement d'enseignement supérieur relevant de l'Université de Montpellier. 

 

Créé en 1963, l’IPAG propose des formations préparant à différents concours de la fonction publique. Le personnel de l’IPAG est constitué d’une équipe pédagogique de 50 fonctionnaires des trois fonctions publiques et d’universitaires de renom venant majoritairement de la Faculté de Droit de Montpellier.

 

En ce qui concerne l'apprentissage, l'IPAG est le point de passage obligé des "apprentis territoriaux". La formation, lancée depuis 2013, est réservée exclusivement aux étudiants diplômés d'un diplôme de BAC + 2 minimum, âgés de moins de 26 ans.

 

Il s'agit d'un projet pilote unique en France lancé par le Conseil Régional du Languedoc Roussillon en partenariat avec le CNFPT et l'Université de Montpellier. les apprentis territoriaux sont recrutés comme apprentis par une collectivité territoriale via le CNFPT (par l'intermédiaire de l'IPAG). Ainsi, tout en suivant une formation université en licence ou master, les apprentis sont directement formés aux métiers de la fonction publique territoriale. De plus, ils sont obligatoirement inscrits aux concours de la fonction publique territoriale (attaché). Cette double inscription (université et concours administratif) leur permet de pouvoir être directement recrutés par la collectivité employeur ou par une autre structure territoriale en cas d'obtention du concours.

 

Pour la collectivité accueillant un apprenti, cela lui permet de former un potentiel futur agent sur les spécificités de ses activités et ses méthodes de travail et ce, sur une période suffisante. En cas d'obtention du concours par l'apprenti, la structure d'accueil peut, sans obligation, recruter un futur agent déjà formé et opérationnel.

 

Contrairement à d'autres structures d'apprentissage, l'IPAG se concentre sur les métiers administratifs à forte expertise grâce à ces formations généralistes et spécialisées. Les apprentis suivant en effet les cursus suivants :

 
  • Licence d'administration publique (LAP) à l'IPAG ;
  • Master 2 Finances publiques et Fiscalité à la Faculté de Droit de l'Université de Montpellier ;
  • Master 2 Audit & contrôle interne des organisations publiques à l'Institut des Sciences de l'Entreprise et du Management  ;
  • Master 2 Contrôle de Gestion (ISEM) ;
  • Master 2 Management public territorial (AES UM).

 

Plus d'informations sur le dispositif de l'IPAG à destination des apprentis...

 

IPAG de Montpellier
http://www.ipag-montpellier.com/
ipag@univ-montp1.fr
04 34 43 23 03/05
contenu replié
Cap Emploi, faciliter l’accès des personnes handicapées à l’emploi par l'apprentissage

Cap Emploi, faciliter l’accès des personnes handicapées à l’emploi par l'apprentissage

 

 

 

Cap Emploi est un organisme de placement spécialisé assurant une mission de service public, inscrit dans le cadre de la loi Handicap de février 2005 et dédié à l'insertion professionnelle des personnes handicapées.

La mission de Cap emploi est d'assurer le diagnostic, l'orientation et l'accompagnement des personnes handicapées et des employeurs souhaitant les recruter. 
Cette mission est conventionnée par l'Etat, l'AGEFIPH (Association de Gestion des Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées), le FIPHFP (Fonds d'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) et Pôle Emploi.


Avec Cap emploi, des dizaines de milliers de personnes handicapées accèdent chaque année à un emploi dans les secteurs privé et public.

Cap Emploi est un réseau national composé de 102 organismes de placement spécialistes de la relation handicap et emploi. Présent dans chaque département, il apporte un service de proximité aux personnes handicapées et aux employeurs pour toutes les questions relatives au handicap sur le champ professionnel.

 

En matière d'apprentissage, il propose plusieurs services aux employeurs : 

 

  • informer sur l’obligation d’emploi de personnes handicapées, sur les aides financières et services conseils mobilisables ;
  • identifier les postes accessibles et définir le processus de recrutement adapté ;
  • rechercher, présenter des candidatures ciblées et accompagner lors de la présélection des candidats ;
  • mettre en place des conditions d’accueil adaptées au nouveau collaborateur ;
  • soutenir dans la mise en œuvre des aides ;
  • faciliter l’accueil du collaborateur handicapé.

 

En direction des personnes handicapées, Cap Emploi assure les activités suivantes : 

 

  • accueillir, informer et conseiller en vue d’une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire de travail ;
  • élaborer et mettre en œuvre avec la personne un projet de formation ;
  • soutenir dans la recherche d’emploi (mise à disposition des offres d’emploi, aide à la rédaction de CV, simulation l’entretien…) ;
  • faciliter la prise de fonction et adapter le poste de travail.

 

Cap Emploi 34
335 Avenue du professeur Jean-Louis VIALA
34090 MONTPELLIER
04 99 13 34 25 
www.capemploi.com

Antenne
2 allée de l'Espinouse
Espace Mazeranes
34760 Boujan sur Libron
04 67 62 03 91


Montpellier : Valérie ALLIAGA au 06 20 38 10 99 et v-aliaga@capemploi34.org
Béziers, Agde, Pézenas : Didier NEGOL à d-negol@capemploi34.org
Sète, Bassin de Thau : Julien SUBRA au 06 24 55 00 07 et j-subra@capemploi34.org

Lettre d'information

S'inscrire

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes les dernières infos directement dans votre boîte email.

A propos de CDG 34

Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l’Hérault (CDG 34) est un établissement public local au service des communes et des établissements publics du département de l’Hérault. Il propose des missions dans les domaines des carrières, de la prévention ou bien encore de l’emploi territorial. Il organise également les concours et examens professionnels pour les catégories A, B et C.